Rechercher | Plan | Accès directs | Annuaire | Portail | Bibliothèque | Entreprise


Les publications de nos enseignants- chercheurs

 

Plaisance et Urbanite. L’integration des ports dans les villes contemporaines

Coordination : Christophe Gibout (Sociologue) & Vincent Herbert (Géographe), laboratoire TVES (EA 4477), Université du Littoral –Côte d’Opale.

Comprendre ce qui se joue dans la relation renouvelée des villes à leurs ports de plaisance : telle est l’ambition de cet ouvrage qui réunit des chercheurs en sciences sociales et praticiens de plusieurs pays européens. En croisant leurs regards disciplinaires et leurs approches, les auteurs pointent des terrains portuaires originaux et des expériences urbaines précises dont ils questionnent la valeur d’exemplarité et d’inspiration. Ce faisant, ils entendent saisir ce qui s’est joué d’un point de vue historique et anthropologique autour de l’invention et du développement de la plaisance dans les villes portuaires, les enjeux juridiques, politiques, sociaux, culturels ou spatiaux d’aménagement des relations entre les ports de plaisance et les villes qui les abritent, enfin les dynamiques socio-économiques et spatiales à l’oeuvre sur ces territoires singuliers et actuellement en pleine recomposition.

 

La ville et ses risques habiter Dunkerque

Comment vit-on dans une ville industrielle ? Quelle perception les habitants ont-ils des industries Seveso, qui leur apportent à la fois emplois et risques et nuisances ? Comment les acteurs locaux et notamment les pouvoirs publics gèrent-ils ce voisinage délicat entre industries et zones résidentielles ? Voici quelques questions auxquelles les auteurs de ce livre, s’appuyant sur dix années de recherche dans l’agglomération de Dunkerque, tentent de répondre.
La ville, détruite à près de 80% lors de la seconde guerre mondiale, est devenue au cours des décennies qui ont suivi un pôle important de production sidérurgique et pétrochimique. Aujourd’hui, malgré la fermeture des chantiers navals et quelques autres sites, sa zone industrialo-portuaire abrite 14 sites Seveso seuil haut. C’est tout ce rapport entre activités industrielles dangereuses et polluantes d’un côté et vie urbaine de l’autre que le livre tente d’analyser. En se donnant pour objectif, au-delà du seul cas de Dunkerque, d’éclairer les situations urbaines similaires.

Directeurs d'ouvrage

Séverine Frère, politiste, est Maître de Conférences en Aménagement à l’Université du Littoral Côte d’Opale, et membre du laboratoire Territoires, Villes, Environnement & Société. Elle travaille sur la question de la pollution atmosphérique et des risques. Elle étudie tout particulièrement les politiques publiques et les questions de participation dans ces domaines.

Hervé Flanquart maître de conférences HDR à l’Université du Littoral Côte d’Opale, sociologue, est membre du laboratoire Territoires, Villes, Environnement & Société. Il travaille sur la question de la perception des risques, essentiellement territoriaux, qu'ils soient technologiques ou naturels. Ses recherches portent également sur la question de la réception sociale des installations de production d'énergie dans les territoires.

 

Mementos LMD - Droit de l’urbanisme

Bernard DROBENKO

Le Droit de l’urbanisme intéresse tous les acteurs de la vie publique, car il est au carrefour d’enjeux majeurs, que l’actualité ne cesse de rappeler. Ce droit exige des approches globales mais il repose sur des pratiques nécessairement locales. Il révèle les interactions entre les politiques publiques, notamment celles de l’urbanisme, de la construction, de l’aménagement du territoire et de l’environnement.
Ce droit étant en constante évolution, le livre tient compte des dernières réformes intervenues y compris la loi sur la biodiversité du 8 août 2016. Il comporte un référentiel significatif, notamment jurisprudentiel.
Cet ouvrage est une synthèse claire, structurée et accessible du Droit de l’urbanisme.

Bernard DROBENKO est Professeur Emérite des Universités – Droit public – ULCO – Campus de la mer. Laboratoire TVES (EA 4477) ULCO/Lille 1.


L’Hermione

La Fayette et La Touche-Tréville,
deux hommes et une frégate au service de l’Indépendance américaine.
Étude et documents historique de 1764 à 1793

Patrick VILLIERS
Jean Claude LEMINEUR

Si l’Hermione est bien le navire qui annonce aux «Patriots» des États-Unis d’Amérique en lutte contre l’Angleterre, l’arrivée de la flotte française et des troupes commandées par Rochambeau, elle est également le symbole de la renaissance de la marine de guerre française. Après avoir triomphalement débarqué le Marquis de La Fayette à Boston, la frégate est le premier navire français à recevoir à son bord le Congrès des États-Unis. Elle s’illustre ensuite, pendant près de 18 mois, au service de la cause américaine. Par ses combats contre la Royal Navy, devant New York et devant Louisbourg avec la Pérouse, le commandant Latouche-Tréville le talent des marins français de la guerre d’Indépendance qui l’amènera à être un des meilleurs des amiraux de Napoléon 1er. Avant de s’embarquer sur l’Hermione, Gilbert de La Fayette a financé en 1777 son propre navire la Victoire avec l’aide des services secrets de Louis XVI. La vente de sa cargaison d’armes fi nance sa glorieuse campagne de 1777 à 1778, qui lui vaut d’être nommé général américain et de devenir l’ami intime de Washington et des grands généraux insurgents. La traversée de l’Atlantique par Lafayette et l’Hermione, symbolise quatre années de soutien indéfectible de la France à la cause américaine.

Patrick Villiers professeur des Universités en histoire maritime, 5 fois lauréats de l’Académie de Marine et Jean-Claude Lemineur, l’archéologue naval bien connu nous offrent ici de croiser les destinées de deux héros de la guerre d’Amérique et d’une belle frégate représentative de la lutte victorieuse pour le contrôle de l’Atlantique indispensable à l’indépendance des Etats-Unis. Du nom des marins à l’armement de l’Hermione, en passant par la cargaison d’armes de la Victoire, et l’histoire inédite des canons de l’Hermione, bien des documents qui illustrent ce livre étaient jusqu’à présent oubliés dans les archives ou connus seulement de quelques spécialistes.

 

Stochastic Analysis of Scaling Time Series

From Turbulence Theory to Applications

François G. SCHMITT
Yongxiang HUANG

Les systèmes multi-échelles, impliquant des interactions qui s’étendent sur des grandes gammes d’échelles temporelles et spatiales, se rencontrent dans un grand nombre de disciplines. Cet ouvrage commence par une présentation historique de la question de l’intermittence en turbulence, puis présente les approches mathématiques utilisées pour la modélisation et l’analyse de séries temporelles invariantes d’échelle. Différentes méthodes d’analyse sont évoquées, impliquant les analyses statistiques de Fourier, analyses en ondelettes, et surtout les méthodes d’analyse en décomposition modale empirique et analyse spectrale de Hilbert. Des exemples illustrent ces méthodes en fin d’ouvrage, avec des séries temporelles turbulentes, provenant des sciences de l’atmosphère et de l’océan. Cet ouvrage de recherche peut être utilisé comme introduction au domaine par les étudiants chercheurs et les chercheurs confirmés.

François G. SCHMITT, Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), Paris
François G. Schmitt is Research Professor in the Laboratory of Oceanography and Geosciences at the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), France. His research interests include turbulence and nonlinear variability in geophysics, marine turbulence, and multifractal analysis and modelling.

Yongxiang HUANG, Xiamen University
Yongxiang Huang is Associate Professor in the State Key Laboratory of Marine Environmental Science at Xiamen University, China. He was awarded the 2013 Division Outstanding Young Scientists Award by the European Geosciences Union in Nonlinear Processes in Geosciences.

 

Mesures à haute résolution dans l’environnement marin côtier

François G. SCHMITT
Alain LEFEBVRE

L’objectif de cet ouvrage est de présenter un bilan des systèmes de mesures à haute résolution de l’environnement marin côtier, à l’échelle nationale française : de l’installation à la mise en œuvre, en passant par les aspects logistiques et techniques. Il s’agit aussi de proposer un aperçu des méthodes d’exploration, d’analyse et de modélisation des données qui en sont issues. Ce bilan est issu des contributions de chercheurs biologistes, physiciens, numériciens rassemblés les 12 et 13 juin 2014 à Boulogne-sur-Mer dans le cadre d’un colloque intitulé « Instrumentation haute fréquence pour l’observation et la surveillance de l’environnement marin », organisé à l’occasion du dixième anniversaire de la station de mesures MAREL Carnot, et dirigé par François G. Schmitt, directeur de recherche au CNRS et Alain Lefebvre, chercheur à l’Ifremer.

Contact :

Service Recherche & Valorisation de la recherche
1, place de l'Yser - BP 1022
59375 Dunkerque Cedex 1
+33 (0)3 28 23 73 24

1, place de l'Yser - BP 71022
59375 Dunkerque Cedex
Téléphone : +33 (0)3 28 23 73 73

Mentions légales |